Allianz Prime : le wallet vu par un assureur

Une première dans le secteur de l’assurance, Allianz s’est associé à Visa pour créer une application de paiement mobile et de fidélisation dédiée à ses assurés. Baptisée « Allianz Prime », cette nouvelle offre redistribue les cartes du marché des wallets et remet en perspective les ambitions des nouveaux entrants sur ce marché déjà très encombré.

Mobilité : Visa structure son offre

En partenariat avec des opérateurs de transport, services de location de véhicules, groupes pétroliers et compagnies aériennes, Visa dévoile le « Centre d’Excellence pour le Transport ». Objectif : repenser les parcours client et harmoniser le paiement, quel que soit le moyen de transport utilisé. Pour Visa, il s’agit surtout de catalyser l’innovation en mettant ses API à disposition et de s’imposer comme un acteur central et référent pour le paiement en situation de mobilité.

Mobilité : Visa structure son offre

En partenariat avec des opérateurs de transport, services de location de véhicules, groupes pétroliers et compagnies aériennes, Visa dévoile le « Centre d’Excellence pour le Transport ». Objectif : repenser les parcours client et harmoniser le paiement, quel que soit le moyen de transport utilisé. Pour Visa, il s’agit surtout de catalyser l’innovation en mettant ses API à disposition et de s’imposer comme un acteur central et référent pour le paiement en situation de mobilité.

Revolut, déjà 1,5 million d’utilisateurs en Europe

La multiplication des néo-banques dans l’Hexagone a marqué l’année 2017 : Ferratum Bank, Revolut, Orange Bank, sans compter les offres non-bancaires comme C-zam ou Morning. Aux côtés des acteurs français, les jeunes pousses étrangères semblent avoir le vent en poupe. Il y a un mois, N26 a franchi la barre des 200 000 clients en France, aujourd’hui c’est Revolut qui annonce avoir passé les 220 000 utilisateurs. Retour sur la success story de la néo-banque anglaise.

Revolut, déjà 1,5 million d’utilisateurs en Europe

La multiplication des néo-banques dans l’Hexagone a marqué l’année 2017 : Ferratum Bank, Revolut, Orange Bank, sans compter les offres non-bancaires comme C-zam ou Morning. Aux côtés des acteurs français, les jeunes pousses étrangères semblent avoir le vent en poupe. Il y a un mois, N26 a franchi la barre des 200 000 clients en France, aujourd’hui c’est Revolut qui annonce avoir passé les 220 000 utilisateurs. Retour sur la success story de la néo-banque anglaise.

Retour sur l’IA humanoïde de NatWest

Nouvelle étape en faveur de l’humanisation des chatbots, NatWest présente son prototype baptisé Cora. Cet outil, dédié à l’accompagnement des clients dans l’assistance en ligne de la banque, prend un visage humain. Il prouve que la promesse d’associer l’automatisation et l’humanisation de la relation dans la banque est toujours d’actualité.