En bref : l’actu paiement du mois de novembre

Stratégies d’acteurs

INTERNATIONAL – N26 est désormais disponible au Danemark, en Norvège, en Suède et en Pologne. Lancée en 2013 en Allemagne, elle poursuit sur la voie de l’expansion : développements géographiques et verticaux, grâce à plusieurs partenariats (TransferWise, Raisin, Clark, Allianz, auxmoney, etc.). Elle compte parmi ses investisseurs des groupes tels que Tencent et PayPal. Une entrée en bourse serait aussi envisagée.

CHINE – American Express vient d’être autorisé à développer un réseau de paiement en Chine. Le groupe s’appuiera pour cela sur une co-entreprise impliquant son partenaire local LianLian Group. Pour l’heure, les transactions AmEx en Chine sont traitées par CUP sous l’égide des autorités nationales. Sur ce marché, pour le moment, Mastercard et Visa sont uniquement en mesure de proposer des cartes co-brandées, généralement avec CUP.

ROYAUME-UNI – Santander vient de présenter une plateforme BtoB permettant à ses entreprises clientes d’initier des paiemen..

Observatoire paiements novembre 2018 – Le paiement instantané continue son ascension

Virements – Le paiement instantané continue son ascension

ITALIE – La solution d’Instant Payment de SIA arrive dans le retail grâce à un partenariat avec Carrefour Italia et la banque de détail Intesa SanPaolo. Lire l’article
AUSTRALIE – Beem It déploie la version business de sa solution de paiement instantané. Lire l’article

Le virement instantané trouve peu à peu sa place dans l’écosystème européen du paiement. Son adoption progressive pourrait faire évoluer les attentes des clients. Les consommateurs et entreprises s’attendent à des périodes de règlement plus rapides et à plus d’options à leur portée.

Avec sa première implémentation dans la grande distribution ce nouveau moyen de paiement pourrait grappiller des parts de marché sur la carte bancaire et entamer son monopole historique. Il permettrait notamment d’attirer la clientèle professionnelle en lui proposant, entre autres, une optimisation de leur trésorerie. C’est ce que propose la nouvelle version de Beem It, la solutio..

Achat en un clic : Oyst lève des fonds

L’achat en 1-Click continue de séduire les particuliers et les professionnels. La jeune pousse parisienne spécialisée dans ce type de parcours d’achat vient de lever des fonds. Oyst vient de clore un tour de table de deux millions d’euros, mené par des investisseurs de renom à l’image de Martin Genot (PhotoBox), Aurélien Demaux (Cheerz) ou encore Frank Zorn (Groupon).