Facenote automatise la reconnaissance des clients

Automatiser la reconnaissance des clients en magasin représente un défi technologique, que les balises beacon ont déjà tenté de résoudre. Leur démocratisation tarde cependant, en dépit de leurs nombreux usages possibles. Facenote envisage de  s’engouff…

Détails

DSP2 : Un « climat d’incertitude » subsiste

Dans le contexte de l’application de la deuxième directive sur les services de paiement (DSP2) et au lendemain de l’obtention, par Bankin’, du premier agrément découlant de cette législation, Lise Breteau, avocate associée au cabinet Osborne Clarke, s’exprime sur les éléments emblématiques de la réglementation relative aux moyens de paiement et ses principaux axes de réflexion en 2018.

Ce début d’année 2018 est marqué par l’application de la deuxième directive sur les services de paiement (DSP2). Bankin’ est l’un des premiers acteurs à avoir obtenu l’agrément DSP2. Quelle est la situation du marché à date ? Quel regard juridique portez-vous sur les impacts terrain de cette nouvelle législation ?

Détails